Trouvez sa verrière sur-mesure !

Présente dans de nombreux intérieurs depuis plusieurs années, le succès de la verrière intérieure est toujours au rendez-vous !

Qu’elle soit utilisée pour apporter de la lumière, délimiter une pièce, l’isoler ou l’agrandir, les différentes fonctions de la verrière sont nombreuses. La verrière semble être l’option idéale pour s’isoler tout en gardant une ouverture sur son intérieur.

Les différents emplacements de la verrière d’intérieure

Verrière dans une chambre

L’installation d’une verrière dans une grande pièce d’un appartement, d’une maison ou d’un studio, permet de créer une pièce supplémentaire. Elle peut devenir une chambre d’enfant ou une chambre parentale. Créer une chambre à l’aide d’une verrière permet d’optimiser et de recloisonner l’espace sans perdre de volume et de lumière. Attention cependant, la verrière vous fera perdre en isolation phonique. Nous vous conseillons donc d’opter pour un vitrage à renforcement acoustique. Il vous sera aussi indispensable d’installer des rideaux opaques pour la nuit, afin de pallier à la transparence de la verrière.

Verrière dans un salon

Une verrière dans un salon ou salle à manger vous permet de bien délimiter et distinguer les deux espaces au sein d’une même pièce. Vous pourrez ainsi créer un vrai “coin salon” séparé du “coin salle à manger”.

Si votre porte d’entrée donne sur votre pièce de vie principale, une verrière vous permet de créer une entrée à part entière. Idéal pour créer un sas et y déposer ses affaires ! À l’inverse, si vous avez déjà une entrée cloisonné par un mur, le remplacer par une verrière permettra d’illuminer cette pièce souvent sombre.

Pour de petits logements, la création d’une verrière dans votre salon, vous permettra également de créer un espace nuit.

Ce décloisonnement agrandit l’espace et crée une nouvelle perspective dans la pièce. Si vous optez pour une verrière ouverte sur l’extérieur, assurez-vous de la qualité du travail de la pose et des finitions, afin de ne pas perdre en isolation thermique.

Verrière dans une salle de bain

Élément architectural de charme, la verrière dans une salle de bain permet de prolonger l’espace nuit.

Elle est ainsi idéale pour créer une suite parentale. Cela permet de créer de l’intimité tout en bénéficiant de la lumière naturelle dans une pièce parfois aveugle.

La verrière permettra aussi de limiter l’humidité et de gagner en confort grâce à un apport en aération (pensez-y si votre salle de bain ne dispose pas d’une véritable fenêtre ou d’un système de ventilation performant).

Attention cependant, si votre verrière sert de cabine de douche, le bois est fortement déconseillé : optez plutôt pour un acier ayant subi un traitement par galvanisation puis un thermolaquage avec un qualicoat.

Verrière dans une cuisine

La verrière de cuisine est idéale pour créer une séparation physique avec le salon, tout en conservant la convivialité du vivre ensemble et le plaisir de la transparence donnant l’impression d’un espace plus grand.

Outre l’apport en lumière, cela permet une communication visuelle entre les deux pièces. Il est possible d’intégrer à la verrière des fenêtre battantes ou coulissantes. Ouvertes pour passer les plats d’une pièce à l’autre par exemple, fermées pour éviter la propagation des odeurs et des bruits de machines.

Dans une cuisine, les éclaboussures peuvent rapidement salir les vitres de la verrière, veillez donc à les nettoyer régulièrement.

Verrière dans un bureau

Avec le télétravail, il est important de pouvoir correctement s’isoler dans son bureau.

La verrière est l’option idéale qui permet de s’isoler tout en gardant une ouverture sur l’appartement pour travailler.

Pour un espace de travail, nous vous conseillons d’opter pour un vitrage feuilleté à renforcement phonique, qui permet d’améliorer l’isolation du bureau. Une verrière de bureau permet aussi de bénéficier de la luminosité nécessaire à un certain confort de travail. Attention, si une pièce fermée par un mur peut rester en désordre, la visibilité qu’offre la verrière ne le permet pas !

Les différentes configurations de la verrière d’intérieur

La porte-verrière

Les verrières sont souvent pensées comme des cloisons intégrales de séparation pour délimiter des espaces tout en conservant l’impression de volume et de luminosité.

Pour plus de praticité et pour permettre le passage d’une pièce à l’autre, des portes verrières peuvent être ajoutées.

Une porte verrière peut être battante, coulissante (sur rail visible ou caché), ou montée sur châssis. Elle peut coulisser sur ou dans un mur plein ou sur la verrière. La porte verrière peut également être une double porte ou une porte accordéon.

La verrière cloison

La verrière cloison ou la verrière insérée en continuité d’une demi-cloison, apporte grandeur à votre intérieur. Elle permet de séparer les espaces en limitant au maximum les cloisons aveugles, sans pour autant couper la lumière naturelle.

Elle permet de créer des espaces plus intimes au sein d’une grande pièce et apporte le fameux cachet des lofts américains.

La verrière cloison peut être droite ou cintrée, avec ou sans imposte, vitrée ou pleine selon vos préférences.

Ce type de verrière est idéal si vous avez une très grande hauteur sous plafond. Ce style se caractérise par une multiplicité de traverses horizontales et verticales, formant un quadrillage. Des portes et fenêtres vitrées peuvent être insérées dans ce type de verrière, selon vos besoins.

La verrière avec soubassement

La verrière avec soubassement est composée de deux parties : la partie basse de la verrière est habituellement un panneau plein de la hauteur d’un muret (environ ⅓), tandis que le vitrage occupe la partie haute (environ ⅔). Une porte verrière battante, coulissante ou sur châssis peut être facilement intégrée dans la verrière avec soubassement. Le soubassement peut être réalisé en métal, en mélaminé ou en bois.

Visuellement, les espaces sont mieux délimités qu’avec une verrière cloison mais la sensation de volume dans la pièce est préservée.

La verrière fenêtre

Le verrière fenêtre apporte caractère et originalité à une pièce. Elle permet d’agrandir et d’aérer visuellement l’espace. Traditionnellement, une verrière fenêtre est en métal mais vous pouvez aussi opter pour une verrière fenêtre en bois.

Ces verrières peuvent se poser sur différents supports : muret en plâtre ou en béton, comptoir de cuisine etc. Vous pouvez envisager d’installer une verrière fenêtre sur cloison déjà existante, ou en créer une de toute pièce.

Les différents matériaux de votre verrière

Le matériau principal de la verrière : Le verre

Selon la pièce dans laquelle se trouvera votre verrière, il peut y avoir des exigences particulières quand au verre utilisé : un verre plus résistant, un verre teinté, un verre renforcé au niveau de l’acoustique.

Ainsi, selon vos besoins vous pourrez choisir le type de verres pour votre verrière :

Verre feuilleté transparent

Le verre feuilleté est le verre standard utilisé pour les verrières. Il a l’avantage de mieux résister aux chocs : le vitrage se fissure mais reste en place, ce qui évite les projections de verre. Il existe plusieurs épaisseurs de verre feuilleté transparent. Cette épaisseur dépend de deux critères :

  • L’épaisseur dont vous disposez pour accueillir le verre dans le cadre de la verrière
  • La dimension du verre souhaité : plus un verre est grand, plus son épaisseur sera importante pour en assurer la résistance.

Verre armé avec maille

Le verre armé avec maille est un vitrage translucide. Il laisse passer la lumière mais floute légèrement la visibilité. La particularité du vitrage armé avec maille est qu’il intègre un treillis de fils métalliques, qui lui offre une excellente résistance contre les chocs. Ce vitrage confère un style rétro, industriel et authentique à votre intérieur.

Verre opale

Le vitrage de type opale est un vitrage combinant un film de plastique mat pincé entre deux épaisseurs de verre. Pour plus d’intimité dans une chambre ou une salle de bain par exemple, vous pouvez optez pour un verre feuilleté opale, qui floute la vision. Ce type de vitrage offre plus d’intimité qu’un verre feuilleté transparent tout en laissant passer la lumière naturelle.

Verre dépoli

Le verre dépoli est un matériau traité au sable ou l’acide, ce qui lui donne des propriétés translucides. Le verre dépoli permet de cacher la vue tout en laissant la lumière entrer dans la pièce.

Verre feuilleté renforcement acoustique

Pour une meilleure isolation phonique, optez pour une verrière avec verre feuilleté phonique. Ce verre est composé de deux feuilles de vitrage dans lesquelles un film PVB est inséré. Ce procédé permet de réduire les décibels. Nous vous conseillons le verre feuilleté avec renforcement acoustique pour une cuisine, un bureau, ou une chambre.

Verre trempé

À l’inverse du verre feuilleté, le verre trempé n’est constitué que d’une seule épaisseur de verre. Il est 5 fois plus résistant qu’un vitrage ordinaire. Lorsqu’il se casse, le verre trempé éclate en petits morceaux dont les bords sont peu tranchants. Nous conseillons le verre trempé pour les pare-douches, cabines de douche ou verrières au contact de l’eau, car il est plus résistant à l’humidité que le verre feuilleté.

Verre feuilleté coloré

Le verre coloré permet de choisir la couleur que vous souhaitez apporter à votre intérieur et offre une infinité de possibilités de jeux lumières.

Verre imprimé

Le verre imprimé est le verre parfait pour laisser passer la lumière tout en préservant l’intimité. Qualité recherchée dans une salle de bain !

D’autres solutions plus techniques existent comme les verres à opacité contrôlée, les verres sans tain, etc.

La structure de la verrière

La structure de la verrière peut être réalisée en métal : en aluminium, en acier, en fer, en inox, en laiton, en bronze.

Elle peut également être réalisée en bois pour un aspect plus chaleureux.

Les contraintes techniques d’une verrière

La verrière peut avoir différentes caractéristiques : phonique, thermique, isolant olfactif.

Selon l’emplacement de la verrière, les matériaux devront être traités différemment : le métal pourra être galvanisé et le bois vernis.

La verrière pourra être fixée au sol et au plafond ou elle pourra être maintenue par pression avec des vérins.

La notion de prix

En fonction de la taille, du matériau de la structure et du type de verre, les prix peuvent varier du simple au double.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.