Les différents matériaux pour un escalier : Quel matériau choisir pour son escalier ?

L’escalier est un élément essentiel et pratique de votre habitation, qui participe à l’harmonie de votre intérieur.

L’escalier est un élément indispensable qui se doit d’être solide et durable. Pour mieux choisir ce dernier afin qu’il convienne à votre intérieur, il est important de réfléchir aux choix du matériaux !

Le choix du matériau pour un escalier

L’escalier en bois

Le bois, chaleureux, résistant et robuste, est le matériau le plus souvent utilisé pour la fabrication d’escalier. En effet, les escaliers en bois sont les escaliers les plus courants puisqu’ils s’adaptent à de nombreuses décorations.

Le choix de l’essence est très important puisqu’il déterminera la solidité et le prix de votre escalier. Choisir le type d’essence en fonction de l’usage et de la fréquentation de l’escalier est primordiale :

Pour un escalier très fréquemment utilisé, il faut privilégier une essence de bois très résistante comme le chêne, le hêtre ou le frêne. Ce sont les essences de bois les plus utilisées. Le chêne et le hêtre sont très résistants à l’usure. Le hêtre est un des meilleurs compromis rapport qualité-prix. C’est l’essence de bois plébiscitée par les menuisiers lors de la conception d’un escalier en bois. Alternative au hêtre, le frêne présente les mêmes propriétés.

En revanche pour un escalier à faible passage, comme un escalier de grenier, une essence telle que le sapin, l’érable ou le pin pourra être choisi.

Le bois est un matériau personnalisable par les dessins et les différentes essences. Il peut également être teinté ou peint selon les goûts de chacun. Le bois présente bien d’autres avantages :

  • C’est un matériau économique.
  • Il est disponible en grande quantité et est renouvelable.
  • C’est un matériau qui convient à tous les budgets.
  • Il est acoustique : les marches en bois absorbent les sons et réduisent le bruit de pas sur les marches.
  • Il résiste aux vibrations générées par l’utilisation d’une personne à la montée et à la descente de l’escalier.

Cependant, quelques inconvénients sont à prendre en compte :

  • Le bois est un matériau qui réclame plus d’entretien qu’un autre matériau. Il sera nécessaire pour l’entretenir de le cirer, de l’huiler ou de le vernir selon l’usage de ce dernier.
  • C’est un matériau qui doit être traité avec des produits fongicides et insecticides afin d’éviter les attaques de champignons et d’insectes xylophages qui pourraient affaiblir la résistance de l’escalier.
  • Selon l’essence, l’escalier en bois à un coût : Le coût d’une essence plus résistante sera plus onéreuse.

L’escalier en verre

Longtemps réservé pour les rampes ou les garde-corps, le choix du verre pour les escaliers est de plus en plus répandu. Opter pour un escalier en verre permet de laisser entrer la lumière dans votre intérieur et lui apportera un côté très élégant.

Très sophistiqué, contemporain et design, l’escalier en verre apportera légèreté et innovation et mettra en valeur votre intérieur. La transparence du verre s’harmonise parfaitement avec d’autres matériaux tels que le bois, le métal, etc.

Le verre est un matériau solide. Durant ces dernières années des évolutions technologiques, telles que des techniques de solidifications du verre, ont été développées afin de le rendre résistant aux chocs et aux poids.

Les verres utilisés pour la construction d’un escalier sont regroupés en trois catégories :

  • Le verre feuilleté : assemblage de feuilles de verre, collées entre elles par un intercalaire, nommé le Butyral De Polyvinyle (PVB). Grâce à cet intercalaire, le verre feuilleté résiste aux impacts.
  • Le verre armé : verre imprimé et coulé dans un grillage garantissant une grande résistance contre les chocs.
  • Le verre trempé : processus rendant le verre plus résistant aux chocs et flexions. Il résiste fortement aux chocs thermiques.

Le verre peut se décliner suivant le degré d’opacité : dépoli, standard, clair. Il peut également être teinté pour accorder votre escalier à votre intérieur.

Pour éviter l’effet de vertige, les marches pourront être réalisées en verre émaillé ou verre dépoli. La surface supérieure des marches pourra aussi être sérigraphiée ou gravée afin de créer du relief sur vos marches et ainsi éviter les chutes. La pose de bandes antidérapantes permet également d’éviter ce risque.

Quant au budget, l’escalier en verre n’est pas un escalier accessible comparé aux autres matériaux.

C’est un escalier qui demande un entretien régulier puisque la moindre trace devient visible.

L’escalier en métal

Longtemps réservé à l’usage extérieur ou aux environnements industriels, le métal devient de plus en plus tendance. Les escaliers métalliques peuvent être mixés avec d’autres matériaux, comme le bois ou le verre. Il s’intègre parfaitement dans un intérieur classique ou moderne.

L’escalier en métal présente plusieurs avantages :

  • Il est très solide et plus léger que le béton,
  • Il est doté d’une finesse qui permet de réduire les masses vues,
  • Il offre une grande liberté de conception.

Le coût de ce matériau est généralement plus élevé qu’un escalier en bois.

L’escalier en acier

Auparavant, l’acier était régulièrement combiné avec d’autres matériaux. Maintenant, on le voit de plus en plus en tant que mono-matériau.

Le choix de l’acier est idéal pour la conception d’un escalier car c’est un matériau solide et résistant.

L’acier peut se décliner sous différentes finitions :

  • Acier brut : permet d’être soudé sur place et de recevoir la finition souhaitée (vernis, cire, lasure, traitement antirouille)
  • Acier patiné : un produit oxydant et plusieurs couches de vernis sont appliqués sur l’acier.
  • Acier galvanisé : l’acier a reçu un revêtement protecteur à base de zinc contre la rouille et l’abrasion.
  • Acier thermolaqué : l’acier a subi une finition par sablage et une application de résines thermodurcies et colorées le rendant satiné ou brillant.

L’acier dispose d’une grande diversité de couleurs, et est traité en usine contre la corrosion. Il est moins coûteux que l’inox. Mais l’acier est plus bruyant que les autres matériaux utilisés dans la fabrication d’un escalier.

L’escalier en inox

L’inox est un matériau moderne qui possède une structure fine permettant d’économiser de l’espace. Son aspect brillant permet d’illuminer votre intérieur.

La principale qualité de l’inox est qu’il ne rouille pas.

L’inox est un matériau qu’il faut nettoyer régulièrement puisque comme le verre, la moindre trace devient visible.

L’escalier en aluminium

L’aluminium est utilisé principalement pour les escaliers secondaires ou les escaliers extérieurs, puisque c’est un matériau moins solide et moins délicat que l’acier ou l’inox.

L’aluminium ne demande aucun entretien. C’est un matériau durable, léger et malléable.

L’escalier en fer

L’escalier en fer s’adapte facilement à tous les intérieurs du fait de sa finesse et de sa légèreté.

Le fer offre un grand choix de finition, brut, patiné, rouillé, et une diversité de couleur. De plus, choisir un escalier en fer est moins coûteux que de choisir un autre escalier en métal comme l’escalier en inox.

Il est important que l’escalier en fer soit traité contre la rouille et l’oxydation.

L’escalier en pierre naturelle

L’escalier en pierre

L’escalier en pierre peut aussi bien être installé à l’intérieur qu’à l’extérieur. A l’intérieur, l’escalier en pierre pourra avoir différentes fonctionnalités : escalier principal, escalier secondaire.

La pierre est un matériau noble, élégant, quasi-intemporel, solide et résistant.

Pour sa mise en œuvre, la pierre nécessite d’être taillée sur-mesure.

C’est un matériau qui nécessite un traitement hydrofuge et oléofuge et qui est très coûteux. Le prix varie selon l’origine, la qualité et l’épaisseur de la pierre.

L’escalier en marbre

Le marbre est une pierre dérivée du calcaire très résistante dans le temps. Elle donnera à votre escalier ainsi qu’à votre intérieur de l’élégance et de l’esthétisme.

Le marbre est un matériau qui s’entretient facilement. Pour le protéger, l’utilisation de cire et d’un produit antitache est conseillée.

Etant donné le prix, les escaliers en marbre ne sont généralement pas entièrement en pierre. Seulement le revêtement est en marbre et la structure est en béton. De plus, il s’agit d’un matériau lourd qui nécessite une solide structure.

L’escalier en béton

L’escalier en béton est généralement peu apprécié pour sa froideur et sa lourdeur. Cependant, sa grande variété de formes lui a permis de revenir aux goûts du jour !

L’escalier en béton est plus durable et plus solide que les autres matériaux. L’escalier peut être entièrement conçu en béton, mais il est possible d’habiller les marches avec du carrelage, du bois, de la pierre, du béton ciré, etc.

L’escalier en béton est très facile d’entretien.

Sa mise en œuvre est assez lourde entre le coffrage, le coulage et la durée de séchage du béton, etc.

Le choix du matériau du garde-corps de l’escalier

Le garde-corps est un incontournable.

Lorsque l’on installe un escalier, il est important de le sécuriser avec un garde-corps, rambarde installée aux extrémités d’un escalier. De la lumière peut également être insérée à votre garde-corps. Elle aura pour fonction, d’une part d’éclairer les marches, d’autre part de donner de l’esthétisme et de l’élégance à votre escalier.

Plusieurs modèles de garde-corps sont disponibles afin de les assortir à vos escaliers et à votre intérieur. Nous vous proposons une petite sélection :

Le garde-corps en métal

Pour donner un style industriel à votre escalier, vous pouvez opter pour un garde-corps en acier, en inox, en aluminium ou en fer forgé.

L’aluminium est un matériau léger et facile à mettre en place. Il est facilement déformable, ce qui permet de le travailler selon vos envies. Il est également disponible dans un large panel de coloris.

L’aluminium, ainsi que l’inox, sont des matériaux très souvent utilisés pour la conception de garde-corps puisqu’ils sont résistants, durables et facile d’entretien.

Les garde-corps en métal peuvent être combinés avec d’autres matériaux tels que le bois ou le verre.

Vous pouvez également choisir pour votre intérieur un escalier suspendu par des tiges de métal pour un style contemporain et moderne. Ce choix donnera l’illusion d’un escalier flottant dans le vide avec pour seul renfort quelques tiges en métal le retenant au plafond.

Le garde-corps en bois

Pour apporter un aspect authentique et chaleureux à votre pièce, vous pouvez choisir un garde-corps en bois.

Vous pouvez également opter pour un garde-corps avec des claustras. Il offre une cloison semi-ouverte qui laisse passer la lumière et agrandit la pièce. Choisir le claustra comme garde-corps permet de fermer l’espace sans le rendre oppressant ou trop exigu.

Le garde-corps en verre

Le verre apporte un côté design et épuré à un intérieur. Un garde-corps en verre apportera à votre escalier ainsi qu’à votre intérieur de la légèreté et une réelle sensation d’espace. Il offre un contraste original avec la structure massive de l’escalier. Le verre laisse passer la lumière et offre une bonne protection aux utilisateurs de l’escalier.

Le garde-corps en cordage

Un garde-corps original constitué de cordes. Design garantit !

Le garde-corps en grillage

Pour un intérieur épuré, vous pouvez opter pour le grillage qui lui donnera de l’originalité.

Le garde-corps avec un filet de protection

Le filet d’intérieur peut également avoir pour fonction de sécuriser un escalier en se transformant en garde-corps.

Le garde-corps avec une main courante encastrée

Pour des escaliers d’intérieur design et minimaliste, choisissez un garde-corps avec une main courante encastrée. Un tel design donnera l’illusion d’un escalier sans rampe.

Ainsi, il est important de bien choisir son garde-corps puisqu’il contribue aussi à la décoration de votre intérieur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.